Local et global

 

 

La complexité émerget et se construit d'abord localement.Les systèmes, soumis aux contraintes de l'environnement cherchent d'abord à s'adapter à ces contraintes. Dans un second temps, les systèmes cherchant à contrôler leur environnement, à le modifier pour qu'il soit plus favorable et donc moins contraignant. Après une dynamique externe, l'action sur l'environnement, la dynamique devient interne par l'émergence d'un nouvel étage systémique qui incluera le système de base. De cette manière, une croissance dans l'espace est réalisé. Les niveaux supérieurs créent l'environnement des niveaux inférieurs. Mais parallèlement, afin de se développer (produit de la complexité), les niveaux supérieurs rejettent l'entropie (externalisation des coûts) sur les niveaux inférieurs et créent ainsi de nouvelles contraintes. Cette dynamique de croissance, qui permet la collonisation de nouveaux espaces, fait passer les systèmes d'une logique locale à une logique globale. Son analyse à pour objet de donner des indicatuers destinés à maintenir un équilibre entre le local et le global, l'un et l'autre étant indispensable, à la fois concurent et complémentaire.

EN CONSTRUCTION